01/07/2018

Olli Mustonen & Co #32


Lieu
Heure

17:00

Plus d'information

Dans la musique de Shostakovich comme chez beaucoup de compositeurs nordiques, la nature occupe une place importante. Pour Olli Mustonen, son quintette à clavier donne la sensation de s’abandonner dans une nature demeurée intacte. Le grand pianiste finlandais sera accompagné d’une brochette d’amis musiciens de haut vol pour interpréter ces « Nordic Quintets » quintette à clavier et un des monuments de la littérature pour cette formation : l’Opus 57 de Shostakovich. Un grand moment du Festival.

  • Olli Mustonen, Quintette avec piano
  • Dmitri Shostakovich, Quintette avec piano en sol mineur

Prix : de 9 à 15 €

Carte 5 concerts : 45 €
Non nominatif. Achat de 5 places pour le même concert ou pour tous les concerts qui ont lieu au Studio 4, Studio 1, Marni et La Cambre.

Compositeur, pianiste et chef d’orchestre, Olli Mustonen figure comme une des plus importantes personnalités musicales de sa génération. Entouré d’un quatuor à cordes constitué de brillants amis musiciens, il nous livre aujourd’hui un programme autour du quintette avec piano. Commençons par son Quintette avec piano, dont la création eu lieu en juin 2015 à Stockholm. L’œuvre se compose de 3 mouvements, successivement « Drammatico e passionato », puis « Andantino » dans un caractère méditatif et doté de variations polyphoniques, et enfin le « Finale-Misterioso » qui reprend les thèmes des mouvements précédents et finit par constituer un hymne terminant la pièce dans l’extase et la jubilation. En deuxième partie, Olli Mustonen et son quatuor nous interprètent le Quintette avec piano en sol mineur, op. 57 de Shostakovich. Constitué de 5 mouvements, ce quintette fut créé en 1940 dans la salle du Conservatoire de Moscou avec au piano, le compositeur. Les deux premiers mouvements intitulés « Prélude » et « Fugue » s’enchaînent, puis le « Scherzo » en si majeur apporte une joie apparente et se teinte de légère ironie. Le quatrième mouvement « Intermezzo » s’ouvre sur une mélodie méditative au violon, puis une transition subtile nous conduit au « Finale-Allegretto », au caractère pastoral et à ses rappels thématiques des mouvements précédents. Un sentiment de plénitude émane de l’œuvre, et évolue entre néo-classicisme assumé, dramatisme savamment construit et lyrisme intense.

 

 

Nicolas Taboulot

Share
Explorez le programme de Bruxelles
sponsors et partenaires
FederationWallonieBruxelles
Wallonie
Loterie
BanqueNationale
Musiq3
LeVif
Alphaplay
la-trois

Les Festivals de Wallonie
1 Place d’Armes, 5000 Namur
+32 81 73 37 81
info@lesfestivalsdewallonie.be

Site by Coast
Mentions légales

© 2018 Les Festivals de Wallonie
police de caractère
Contrast