29/06/2018

Natacha Kudritskaya, piano / Deborah Nemtanu, violon #2


Lieu
Heure

20:00

Plus d'information

Technicienne hors pair et violoniste passionnée, Deborah Nemtanu sera sur scène avec Natacha Kudritskaya que les habitués du Festival connaissent bien pour son énergie et sa personnalité affirmée. Voilà donc un concert où les fans de cette fantastique deuxième sonate de Prokofiev devraient trouver leur bonheur !

  • Edvard Grieg, Sonate pour violon et piano n°1 en fa majeur, op. 8
  • Sergei Prokofiev, Sonate pour violon et piano n°2 en ré majeur, op. 94bis

Prix : de 9 à 15 €

Pass Studio 4 : 75 €
Assistez à tous les concerts du Studio 4 pour un prix avantageux !
En réservant ce PASS, vous bénéficiez également de -50% sur les tarifs des concerts au Studio 1 et au Théâtre Marni.(Places supplémentaires uniquement au 081 / 73 37 81)

Carte 5 concerts : 45 €
Non nominatif. Achat de 5 places pour le même concert ou pour tous les concerts qui ont lieu au Studio 4, Studio 1, Marni et La Cambre.

Au programme, deux sonates qui viennent du Nord. Celle de Grieg est une œuvre de jeunesse, son opus 8, la première des trois sonates qu’il laisse pour cette formation. Elle révèle déjà l’attachement du maître Norvégien à défendre le folklore de son pays. On l’entend clairement dans le 2e mouvement, qui fait appel à l’usage de doubles cordes, à la manière des violonistes populaires. Et s’il n’a que 22 ans quand il signe cette pièce, elle ne manque pas de susciter l’admiration de Franz Liszt, qui écrit à Grieg pour le féliciter et l’inviter à Weimar.

A l’écoute de la 2ème sonate pour violon de Prokofiev, on a bien du mal à imaginer qu’elle fut écrite d’abord pour la flûte, tant elle semble destinée à l’archet d’un violoniste. Il faut préciser que c’est David Oistrakh qui en a demandé une version pour son instrument, après avoir entendu en 1943 la mouture originale. Oistrakh a d’ailleurs collaboré lui-même à la réalisation et il en interprète la création en 1944. La pièce est étourdissante de virtuosité et l’archet parcourt brillamment toute l’étendue de l’instrument, nous laissant étourdis devant un des sommets du genre. Prokofiev reste très classique dans la forme de sa sonate, écrite en quatre mouvements.

 

Benoit Jacques de Dixmude

Share
Explorez le programme de Bruxelles
sponsors et partenaires
FederationWallonieBruxelles
Wallonie
Loterie
BanqueNationale
Musiq3
LeVif
Alphaplay
la-trois

Les Festivals de Wallonie
1 Place d’Armes, 5000 Namur
+32 81 73 37 81
info@lesfestivalsdewallonie.be

Site by Coast
Mentions légales

© 2018 Les Festivals de Wallonie
font redimensionner
Contrast